Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et Agences
Vous êtes ici : Accueil » Comité Technique » Protection sociale et Primes : déclaration préalable des élu.e.s FSU au CT du (...)

Protection sociale et Primes : déclaration préalable des élu.e.s FSU au CT du 26/09

D 2 octobre 2022     H 18:17     A FSU     C 0 messages


agrandir

En ouverture du CT de Poitiers, le 26 septembre, nous avons interpellé l’exécutif régional sur deux points :

1 – Inquiétude concernant les cotisations santé et prévoyance.

Nous avons exprimé notre inquiétude concernant le montant des cotisations de la complémentaire santé et de la prévoyance pour 2023. En effet la MGEN (Groupe VYV) titulaire de la Convention de participation signée avec la Région jusqu’au 31/12/2024 - qui concerne à ce jour un peu plus de la moitié des agents - a indiqué à la Région que la convention était déficitaire sur les deux volets (Santé et Prévoyance), et elle a annoncé une augmentation substantielle des cotisations des agents au 1er janvier 2023.

La Région indique négocier avec la MGEN pour réduire au maximum la hausse. Nous avons interrogé le questeur sur le résultat de cette négociation et demandé une augmentation de la participation afin que les agents n’aient pas à assumer cette hausse des coûts.

Réponse :

  • Pas de résultat encore de la négociation sur le montant des cotisations.
  • Le questeur réaffirme sa volonté de porter auprès du Président l’augmentation de la participation de la Région au moins sur la Prévoyance.

Nous revendiquons la hausse de la participation de la Région afin de compenser intégralement la hausse des cotisations.

Rappel des montants actuels :
- Santé : cotisation de 49,94 €/mois par agent + 27,14 € par enfant (gratuité à partir du 3è enfant)
Participation de la Région : de 13 à 21 €/mois en fonction du traitement indiciaire (13 e pour le conjoint 10 € par enfant)
- Prévoyance : Cotisation à 0,82 % du brut indiciaire pour le maintien de salaire + 0,82 % pour l’option invalidité
Participation de la Région : 11 à 15 €/mois selon le traitement indiciaire.

2 – RIFSEEP.

Le retour de l’inflation à un niveau élevé, jamais vu depuis plus de 30 ans, dévalorise notre travail et porte atteinte à notre pouvoir d’achat. La hausse moyenne des prix est attendue à 7 ou 8 % d’ici la fin de l’année.
La hausse de 3,5% du point d’indice depuis le 1er juillet est bien loin de compenser cette augmentation, et elle ne concerne pas les primes, qui ne sont revalorisées que si la collectivité le décide. Nous avons donc demandé une revalorisation du Rifseep pour tous les agents.

Nous avons aussi rappelé au questeur la persistance d’une inégalité de prime en catégorie C entre les agents des lycées des 3 anciennes Régions, et demandé de réalisation de l’alignement des montants sur la situation la plus favorable.

Nous avons en outre indiqué que la réglementation sur le Rifseep prévoit un réexamen individuel au moins tous les 4 ans, pour les agents qui n’ont pas changé de fonction, afin de prendre en compte l’expérience supplémentaire acquise au cours des 4 ans. Le Rifseep est en place à la Région depuis bientôt 5 ans et cette disposition n’a jamais été mise en œuvre.

Réponse : Pas de réponse précise du questeur, mais il considère que c’est un sujet de discussion. Nous reviendrons donc à la charge.

Vos représentant.e.s FSU au Comité technique.

Christophe Nouhaud (Pôle Formation et Emploi / DEEP), Limoges
Karine Rodrigues (Lycée professionnel), Bort les orgues
Jérôme Defrain (Pôle Education et Citoyenneté / Direction citoyenneté jeunesse), Cognac
Jean Dortignacq (Pôle Développement économique et environnemental / Direction Agriculture), Bordeaux
Valérie Lainé (Lycée Les Menuts), Bordeaux
Catherine Ficheux (Pôle Transports - TIMCV / Secrétariat général), Bordeaux.

Vos représentant.e.s FSU au Comité technique, sont à votre écoute, n’hésitez pas à les contacter

Photo : Lycée Jean Favard (Guéret).