Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et Agences
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Manifestations du 1er mai en Limousin

Manifestations du 1er mai en Limousin

D 1er mai 2014     H 12:55     A FSU     C 0 messages


La FSU appelle aux différents rassemblements et manifestations organisés dans notre région

- A Limoges à 10h30 place de la République (La CGT, la FSU, Solidaires, mais aussi l’UNSA et la CFDT appellent à ce rassemblement)
- A St Junien à 10h30 place Lénine
- A Guéret à 10h30 devant la Mairie
- A Tulle à 10h30, rue du 9 juin 44 (devant Musée de la Résistance)
- A Brive à 10h (place W. Churchill) et à 11h marché couvert Place de Lattre de Tassigny (au dessus du parking Thiers).
- A Ussel à 10h30 rue Pasteur (siège CGT).

Communiqué commun (Haute-Vienne) CGT, FSU, Solidaires (extraits)

La CGT 87, la FSU 87 et Solidaires appellent à poursuivre le processus de mobilisation massive des salariés, ouvert à toutes et à tous, notamment en créant les conditions de puissantes manifestations le 1er mai.

Avec les journées d’actions du 15 mai dans la Fonction publique, du 22 mai pour les Cheminots, du 3 juin pour les retraités et des initiatives revendicatives sous des formes diverses dans de nombreuses entreprises, ce 1er mai est une étape et un moteur pour amplifier la mobilisation des salariés.

Le bilan des élections municipales illustre le décalage entre les attentes et besoins des citoyens et les réponses du politique.
Le Président de la République a entendu mais n’a pas écouté les voix des salariés.

C’est d’un changement de cap dont nous avons besoin et, sans surprise, le discours du nouveau Premier Ministre ne répond pas à cette exigence. La CGT, la FSU et Solidaires affirment qu’il existe des alternatives.

L’augmentation des salaires et des pensions est possible et même indispensable pour améliorer la situation de nombreux salariés, privés d’emploi et retraités, et pour tirer toute notre économie vers le haut. Les aides publiques accordées aux entreprises doivent être remises à plat et évaluées en fonction de leur efficacité économique et sociale.

Une véritable justice sociale basée sur la solidarité entre les salariés, les privés d’emploi et les retraités garantira le financement de notre sécurité sociale.

Pour la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix et le choix du social, la CGT, la FSU et Solidaires poursuivent avec tous les salariés, dans l’unité syndicale la plus large possible, le débat d’idées pour le progrès social.