Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et de ses agences
Vous êtes ici : Accueil » Actus en Nouvelle-Aquitaine » Les 15 travaux du Président Rousset et de son DGS

Les 15 travaux du Président Rousset et de son DGS

D 18 mars 2018     H 19:34     A FSU     C 0 messages


agrandir

Les 15 chantiers pour 2018, annoncés lors des vœux et détaillés lors du CT du 26 février, sont censés répondre à 9 objectifs :
- lutter contre le manque d’information,
- répondre à la perte de repère exprimée par les agents,
- engager une réflexion sur la place et la relation aux usagers,
- améliorer les outils informatiques,
- relancer le dialogue social,
- développer la formation,
- développer la concertation avec les agents
- améliorer les processus d’activité et la prise de décision,
- sécuriser le cadre d’intervention.

Parmi les 15 chantiers, certains sont des plus classiques : l’amélioration de la communication interne ou le développement de la formation des agents.

D’autres sont très attendus par les agents depuis longtemps : l’élaboration des fiches de poste pour tous les agents (ce devrait être effectif d’ici le mois de mai), une réflexion sur la place et la relation aux usagers, la mise en place d’un organigramme informatique commun d’ici fin mars, d’une messagerie unifiée d’ici fin juin et le déploiement de « Portail » sur les 2/3 des directions pour la fin juin, et enfin l’amélioration des processus d’activité et de prise de décision.

D’autres, moins attendus seront également les bienvenus : l’élaboration d’une charte des valeurs pour tous, et d’un référentiel de compétences pour les encadrants, la mise en place de groupes d’agents témoins dans tout projet de transformation ou d’évolution de l’administration.

Ensuite, les 4 chantiers de dialogue social proposés étaient connus depuis plusieurs mois : la cotation des métiers et des fonctions dans le cadre du RIFSEEP, l’aménagement du temps de travail, la pénibilité, la protection sociale complémentaire. Parmi ces 4 chantiers, seul celui sur la Protection sociale complémentaire est cadré à ce jour, Lire à ce propos, pour les 3 autres, nous ne connaissons ni le calendrier, ni le périmètre de la discussion. Nous avons demandé ce cadrage, voit à ce sujet notre intervention auCT du 1er février..
Pour nous, les discussions sur l’aménagement du temps de travail et sur la pénibilité doivent impérativement permettre d’améliorer les conditions de travail des agents et résoudre la question des 200 000 heures excédentaires non récupérées dans les services.

Enfin, le dernier chantier celui des « contrats d’objectifs et de moyens » avec les pôles s’inscrit dans une logique contestable de réduction des moyens, qui se traduira nécessairement par une baisse des effectifs et des interventions.

Voir le détail des 15 chantiers.